Créons des personnages originaux intéressants !

créer personnages originaux

Apprenez comment créer le design de personnages originaux et intéressants.

Quiconque dessine des illustrations ou des bandes dessinées a envie d’essayer de créer son propre contenu original, n’est-ce pas ? L’un des soucis principaux lié à une telle entreprise pour plusieurs est sans doute le choix et la création des personnages. C’est pourquoi nous traitons le processus de création des personnages dans cet article !Deux questions surgissent souvent au milieu du processus de travail :

  • Quel thème devrais-je aborder ?
  • Quel type de personnages devrais-je dessiner ?

 

C’est pourquoi nous allons aujourd’hui aborder la création de personnages originaux !

 

 

 

 

Pensons tout d’abord au « cœur » du personnage

L’un des points les plus importants lors de la création de personnages est la personnalité de ceux-ci.

 

Vous vous dites peut-être « Je suis un illustrateur et je ne suis pas vraiment intéressé à dessiner des mangas, donc je n’ai pas à donner de la personnalité à mes personnages. »

 

Néanmoins, l’apparence physique seule n’est pas ce qui vous aide à décider de la pose ou de l’expression à leur dessiner.

Sans établir de personnalité, vous finirez par dessiner les mêmes personnages encore et encore.

 

La création de personnages originaux débute lorsque l’on insuffle une âme à l’un de ses personnages, que ce soit pour un manga ou une illustration.

 

C’est pourquoi donner une âme aux personnages est très important.

 

■ Faire de la personnalité un tronc solide sur lequel on peut ajouter des branches

 

Il peut s’avérer difficile de décider de la totalité des traits d’un personnage dès le début.

Par conséquent, la marche à suivre est simple : établir la base et y ajouter de plus en plus de petits détails.

 

Points de départ importants

  • Quel est le rôle du personnage dans l’histoire ? (principal, secondaire, vilain, etc.)
  • Quels sont les antécédents du personnage ? Est-ce un personnage typique de manga ou encore plus courant à travers le monde ? Quels sont ses motifs ?
  • Quel est son sexe et son âge ?
  • Quel est sa personnalité ?

 

Ces points sont vitaux à la construction de tout personnage, n’est-ce pas ?

 

La personnalité demeure le point le plus important de la liste.

Continuez en établissant deux ou trois traits marquants.

 

En un mot, comment décririez-vous votre personnage ? Égoïste ? Lunatique ? Sympathique ? Passionné ?

 

Une fois que vous avez décidé de la base, commencez à y ajouter des ramifications.

Par exemple, un personnage égoïste sera probablement pointilleux et ne sera probablement pas beaucoup apprécié de ses pairs. Développer concrètement un trait de caractère aide beaucoup, n’est-ce pas ? Se plier à cet exercice aide à donner de la consistance au personnage.

 

Un manque de consistance peut entraîner de la confusion sur l’interprétation du personnage. Par exemple, il serait dur d’imaginer la réaction dans une situation donnée d’un personnage qui est colérique et gentil à la fois.

 

■ Accentuer la personnalité avec un écart

 

Il faut plus qu’une simple fondation pour rendre ses personnages attachants et intéressants.

Ajouter des « écarts de personnalité » et des « épisodes » à ceux-ci est un excellent moyen de développer l’essence d’une personnalité.

 

Bien que les « écarts » entrent en directe contradiction avec la consistance d’un personnage, ils demeurent un point important à l’aménagement de la personnalité de ceux-ci.

Il n’y a rien de plus humain pour un personnage que de démontrer un trait entrant en contradiction avec sa personnalité dans certaines situations telles que, par exemple, un personnage égoïste se montrant soudainement patient ou encore un personnage lunatique à forte personnalité pleurant d’une petite voix de temps à autre.

 

Il faut faire attention à ne pas dénaturer le personnage en créant des « écarts » trop grands. Nous suggérons de développer ceux-ci dans certaines situations en suivant les exemples ci-dessus.

Un « épisode » consiste un évènement du passé influençant le présent d’un personnage.

 

Nous parlons, par exemple, des antécédents familiaux, du type de vie qu’ils ont menés jusqu’à présent, des événements marquants de leur vie, etc. Réfléchir au passé d’un personnage aide à créer une explication logique à leurs présentes actions.

 

Imaginons un personnage âgé de 16 ans ; que s’est-il passé durant les 16 ans de son existence ? Penser à cela aide à officialiser de manière concrète un personnage vague et à le rendre beaucoup plus réaliste.

 

Essayons maintenant de créer des personnages originaux !

Créons un garçon et une fille extrait d’un univers fantaisiste.

 

 

Faisons du garçon un sorcier utilisant de la magie mineure et de la fille une experte des arts martiaux venant d’une famille noble.

 

Ces traits de caractère serviront de guide lors du dessin des personnages et aideront à faire ressortir toute leur personnalité.

 

Il n’est pas nécessaire d’avoir une idée en béton dès le début ; il n’y a aucun problème à graduellement construire le personnage tout en dessinant. Vous n’avez pas à vous soucier de décider de chaque facette de la personnalité et de l’apparence de votre personnage maintenant.

Au contraire, il est plutôt naturel de réfléchir et de trouver de nouvelles idées pour développer ses personnages tout en dessinant.

 

Créons le physique des personnages !

Maintenant que la personnalité des personnages est créée, il est temps de commencer à développer leur apparence physique !

 

Créons une apparence extérieure qui n’entre pas en contradiction avec l’essence intérieure des personnages.

Par exemple, une petite lolita adorable se battant à grands coups de poing ne serait pas très crédible. Cela pourrait constituer bel « écart », mais en surface, cela est vraiment contradictoire.

 

Tout comme lors de l’élaboration de la personnalité, ajoutons des ramifications à partir du noyau.

 

Points importants pour la création du physique d’un personnage

  • Structure du corps (taille, poids, taille de la poitrine, muscles ou autres traits physiques importants, etc.)
  • Visage (forme des yeux, contour et mâchoire, etc.)
  • Cheveux
  • Vêtements
  • Expression du visage, poses, mouvements

 

 

Prenez note de ces caractéristiques tout en dessinant.

 

Étant un sorcier, le garçon portera une robe, sera petit et portera des lunettes pour lui donner une apparence humble s’agençant au type de magie qu’il pratique.

 

La fille portera un uniforme d’arts martiaux et aura un physique très « nippon ».

 

À ce stade, il est correct de dessiner un personnage aux allures communes, car ce dont vous avez besoin est d’une base générale.

 

■ Se servir du physique pour accentuer la personnalité

 

Une fois que vous avez décidé de votre idée principale, commencez à peaufiner les vêtements et l’apparence.

Dès lors votre personnage passera de « commun » vers « original ».

 

Ce qui est important lorsque vous dessinez l’apparence physique d’un personnage est de créer quelque chose de mémorable visuellement pour votre audience.

Cela peut se traduire par l’adoption d’une « couleur fétiche » ou encore d’un motif. Par exemple, si le motif est un papillon, vous pouvez ajouter des imprimés de papillons sur les vêtements ou encore des accessoires de cette forme. Il est également possible de faire ressortir la personnalité d’un personnage portant quelque chose de neutre tel qu’un uniforme scolaire grâce à une coiffure particulière ou à un objet caractéristique.

 

Une bonne manière de visualiser ces éléments est de dessiner une version « chibi » de votre personnage, car ces caractéristiques devront en transparaître. Regardez les images ci-dessous en guise d’exemple.

 

 

N’oubliez pas de dessiner également des poses et des mouvements en lien avec la personnalité de votre personnage.

Par exemple, une fille garçonne pourrait porter quelque chose qui facilite la liberté des mouvements comme des pantalons et prendre des poses masculines, etc.

 

■ Individualité et exagération

 

Parlons maintenant de l’exagération de la personnalité et du physique !

 

Il s’agit d’un travail de fiction, donc si vous dessinez des personnages communs que l’on pourrait voir n’importe où, le tout ne sera pas très intéressant pour vos lecteurs. Les personnages principaux se doivent d’être intrigants et fascinants.

 

Par exemple, n’hésitez pas à dessiner des gigantesques muscles à un personnage caractérisé par sa force physique.

 

Sentez-vous libre d’utiliser ce que vous jugez être le mieux pour exprimer la personnalité de vos personnages.

 

 

Après la création, le mouvement !

Complétons le processus en dessinant une variété d’expressions et de poses pour les personnages que nous venons de créer.

 

 

Souriant parce que heureux, pleurant parce que triste ; essayons de ne pas entrer dans ce moule prédéfini lorsque l’on dessine les expressions. Le sourire et les larmes devraient être unique à chaque personnage. Visualisez par exemple un personnage calme ou encore colérique. Si ce personnage est gêné, sa réaction ne sera peut-être pas typique, il est possible en l’occurrence, qu’il cache son embarras derrière la colère.

 

 

[Extra] Exagérez l’essence si l’expression de la personnalité sur le physique est difficile ! Par exemple, les personnages portant des uniformes représentent un défi pour ce qui à trait à l’ajout de détails physiques. Il peut néanmoins être amusant de visualiser le type de T-shirt ou de collier qu’ils portent en dessous. Il est crucial de se concentrer sur la personnalité dans une situation pareille !

Vous pouvez également essayer d’ajouter des subtilités dans leurs émotions et caractères, ainsi que des traits de personnalité réalistes ou non pour créer quelque chose d’unique et de spécial !

Commencez avec un personnage original, puis ajoutez-en un autre et un autre, faites les interagir ensemble, développez votre histoire et créez un monde nouveau !

 

Nous vous invitions à utiliser cette opportunité pour commencer à créer vos propres personnages originaux dès maintenant !

 

(Auteur : Tokio)
(Illustrateur : Suga)
(Créateur : BeCom)