Comment dessiner des dragons fantastiques avec une touche de réalisme

Comment dessiner des dragons fantastiques avec une touche de réalisme

L'artiste Lindsey Alvord partage ses conseils pour créer des dragons fantastiques issus de votre imagination. Grâce à ces astuces pour dessiner chaque partie et faire référence à de vrais animaux pour donner de la crédibilité à vos créations, vous allez concevoir vos propres créatures en un rien de temps !

Alors, vous voulez dessiner des dragons, mais vous ne savez pas par où commencer ?
Ce n’est pas un problème, après tout, nous devons tous commencer quelque part !
J’ai pensé qu’il serait amusant de partager mes pensées sur ces bêtes mythiques, ainsi que mon approche pour les dessiner. S’il vous plaît, gardez à l’esprit qu’il s’agit de ma méthode de dessin. Vous n’avez pas à les dessiner ainsi si vous ne voulez pas. Après tout, vos dragons sont une création unique de votre imagination !

 

 

 

Étape 1 : Références

Puisque les dragons n’existent pas dans la réalité, il est naturel de se demander sur quel animal terrestre on peut se baser pour les dessiner. Voici quelques options.

 

Pour moi, ils consistent généralement en une combinaison de plusieurs animaux qui ont existé, ainsi que de beaucoup d’animaux qui sont bel et bien vivants aujourd’hui. Il existe une variété de références autour de vous, si vous savez comment vous en servir.

 

Les dragons avec des ailes peuvent être difficiles à dessiner, mais les chauves-souris ont une structure d’aile parfaite sur laquelle se baser. Leurs mains sont essentiellement ce qui leur permet de voler ; si vous regardez bien, les ligaments de leurs ailes ressemblent à de longs doigts minces.

 

Les grues sont un autre animal sur lequel vous pouvez compter pour vous guider. Je regarde surtout les oiseaux pour voir comment leurs têtes et leurs cous se connectent. Les oiseaux, en général, font offices de très bonne référence pour dessiner un dragon dans sa totalité.

 

Lorsque je regarde des dragons, je pense immédiatement aux reptiles. C’est pourquoi je regarde BEAUCOUP de reptiles en guise de référence.

Je ne laisse aucun type de reptiles de côté, que ce soit des lézards, des serpents, des tortues, etc.

Ils me permettent de déterminer l’allure de base, la position des yeux et la texture.

 

Et bien sûr, il est important de ne pas oublier de regarder des dinosaures !

 

Étape 2 : Assemblage du corps

Maintenant que je suis armée d’une variété de références, il est temps de mettre celles-ci en pratique en concevant une créature crédible.

 

Puisque les dragons peuvent être littéralement n’importe quoi, établir une conception précise peut être parfois décourageant. Sans limites, les choses peuvent devenir un peu folles et vous pouvez même vous perdre dans l’exécution de votre dessin, vous poser de constantes questions et vous demander vers quelle direction vous vous dirigez. Employer des formes de base et votre amas de références devrait suffire à vous ramener sur le bon chemin pour positionner tous les éléments de votre dessin.

 

Voici quelques exemples de manières avec lesquels je commence à dessiner un dragon. J’explore la conception de différents types et non seulement les dragons européens.

 

 

Je combine énormément de connaissances à mes formes de dessin de base, telles que celles sur les muscles, les articulations, etc.

De plus, je trouve que la façon avec laquelle la tête est reliée au cou est très importante.

 

 

Il y a de la graisse, des plis de peau, de la matière osseuse, ainsi que des choses invisibles qui passent sous la peau.

Le cou doit être bien substantiel afin de garder cette tête massive bien haute !

 

 

Vous pouvez donner au dragon un air menaçant, docile et même un tantinet confus.

Ces différentes émotions peuvent être créées en manipulant la position du cou et de la tête.

 

 

Mettre la tête sur le corps peut s’avérer être un défi dans certains cas. Essayez de garder de vrais animaux en tête lorsque vous assemblez votre dragon. Même l’anatomie humaine peut vous aider.

 

 

Je place généralement le cou par-dessus la cage thoracique.

 

 

 

Étape 3 : Ajout des membres

Les membres peuvent être tout aussi uniques que le dragon pour lequel vous les dessinez et tout aussi agaçants à tracer pour vous assurer qu’ils sont bien adaptés à la bête. Utiliser vos références issues de la réalité peut vous permettre d’ajouter du punch à vos illustrations.

 

Les griffes, les serres et les ailes sont mes parties préférées.

 

 

Je suis l’une de ces personnes qui aiment donner un thème à mes dragons. Ce que je veux dire par là, c’est que j’essaie de donner au dragon que je dessine une allure précise. Dans le cas de ce dragon, il conserve légèrement une allure de dragon européen typique, mais avec quelques petites touches particulières.

 

Ces derniers temps, je tente de créer un dragon rappelant un seigneur de la jungle. Gardant cela à l’esprit, je lui dessine des membres qui correspondent à ce thème.

 

 

Un problème assez particulier avec le dessin de dragons est que si vous voulez leur donner des bras, des jambes et des ailes, vous vous devez de créer une anatomie unique, car vous ajoutez essentiellement un troisième groupe de membres. Cela fait de la construction de son anatomie un défi intéressant.

 

Techniquement, vous pouvez vous contenter de coller des ailes sur un dragon ayant déjà quatre membres et considérer que vous avez terminé, mais…

 

 

J’aime dessiner en me disant que je crée un monstre humanoïde avec des membres de surplus. Un dragon a besoin de muscles et de tendons pour faire bouger ses ailes ; expérimentez avec vos propres idées et vous pourriez être surpris des résultats que vous obtiendrez.

 

 

 

Étape 4 : La crête

Beaucoup de dragons partagent ce trait distinct : les cornes. Les cornes sur de vrais animaux ont tendance à faire partie du crâne et à consister en un morceau d’os qui s’étend au-delà de la peau. Tout comme les ongles, les griffes et les épines.

Vous pouvez donc vous déchaîner en développant la crête de vos dragons. Vous pouvez opter pour deux cornes traditionnelles, mais pourquoi vous limiter à cela ?

 

 

Étape 5 : Assemblage de tous les éléments

Maintenant que vous avez lu toutes ces informations, comment allez-vous assembler votre créature mythique ?

 

Je ne vais pas mentir, il faut de la pratique pour cela. Vous devez également avoir un œil pour le design. Ici, je vais vous expliquer comment vous rendre du point A au point B.

 

 

Vous n’obtiendrez probablement pas les résultats souhaités, à moins de connaître les différentes structures musculaires et osseuses. Comprendre comment les bras et les jambes bougent, ainsi que la manière dont les os peuvent créer des angles particuliers et affutés, vous permettra de dessiner éventuellement des dragons plus sophistiqués. L’imagination est une chose formidable, mais cela ne prend pas nécessairement beaucoup de temps avant que vous perdiez le contrôle et que les choses deviennent un peu trop « incroyables ».

 

Savoir quand et comment utiliser les outils à sa disposition est ce qui distingue les débutants des vétérans.

 

 

Plus vous vous pratiquerez et plus vous aurez la possibilité de créer des dragons qui repoussent les limites du style traditionnel.

 

 

Avoir une liste de ce que le dragon peut faire m’aide généralement à concevoir son apparence. Je vais utiliser mon concept de dragon de la jungle en guise d’exemple.

 

 

Il est temps d’utiliser toute la matière décrite dans cet article pour assembler votre dragon.

 

 

 

Ce ne sont que quelques exemples de ce que vous pouvez faire.

N’ayez pas peur d’explorer et d’essayer plusieurs choses, ainsi que de jeter un œil à ce que d’autres artistes ont créé.

Vous trouverez des dragons assez fous et incroyables !

J’ai eu beaucoup de plaisir (et parfois quelques problèmes) à imiter mes artistes préférés.

Vous pouvez apprendre beaucoup de vos sources d’inspiration.

 

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Bonne chance pour vos futurs dessins !

 

 

Lindsey Alvord est une concept artist et illustratrice indépendante qui a travaillé dans le domaine des jeux et sous la commission de particuliers. Elle aime les éléments fantasy (les dragons sont ses préférés) et construire des mondes imaginaires pendant son temps libre.

 

https://lindseyaalvord.myportfolio.com/

https://twitter.com/Mudora17