Créez un atelier de forgeron avec des modèles 3D et de la perspective !

Créez un atelier de forgeron avec des modèles 3D et de la perspective !

Dans ce tutoriel de conception de bâtiments, la concept artist Samantha Kung explique comment incorporer des modèles 3D à son travail pour construire tout en respectant les lois de la perspective. De ses vignettes de conception, à la peinture des textures et des petits détails ; elle utilise la conception d'un atelier de forgeron de style fantasy pour démontrer ses techniques.

 

Dans ce tutoriel, je vous explique le processus de création d’un atelier de forgeron fantastique du brainstorming jusqu’à la touche finale, ainsi que quelques techniques de rendu de différents matériaux.

 

Brainstorming

La première étape de tout projet consiste à faire un brainstorming et à analyser les thèmes. Afin de concevoir un atelier de forgeron fantastique de la période médiévale, je commence à rechercher les fonctions d’un atelier de forgeron, à écrire des mots-clés et à développer mes idées.

 

 

Références

Après cela, je commence à chercher des références. Il est toujours agréable de prendre ses propres photos et d’aller dans de vrais endroits pour se faire une idée de l’environnement. Cependant, étant donné qu’il n’y a pas d’ateliers de forgeron dans ma région, je recueille mes informations et mes références sur Google et Pinterest en tapant des mots-clés comme « architecture, atelier, forgeron ». Bien que je ne fasse que concevoir l’extérieur, je recueille également quelques photos de l’intérieur pour mieux comprendre comment les forgerons organisent leurs outils dans leur espace de travail, ainsi que pour analyser les matériaux architecturaux. Le bâtiment est principalement construit en béton, briques, pierres et bois, que j’appliquerai plus tard à ma conception finale.

 

Silhouettes

Après avoir rassemblé toutes les informations de base, je commence à dessiner et à créer des silhouettes. En faisant les croquis, je garde ces choses en tête :

  • Combien de niveaux le bâtiment a-t-il ?
  • Est-il situé sur une pente raide ou un terrain plat ?
  • La forme suit la fonction : Il est nécessaire d’inclure des entrées, des cheminées et un toit.

 

 

Esquisses

Je choisis cinq silhouettes parmi celles ci-dessus et j’ajoute des détails tout en considérant la structure principale et les différentes parties de l’architecture. Bien qu’ils semblent plats, dessiner d’abord les vues de côté peut me donner une meilleure idée du design extérieur et m’aider à imaginer la façade d’une maison.

 

 

Vignettes

Les formes et les proportions sont toujours modifiables, il est donc préférable de se concentrer sur la conception et de résoudre ses problèmes à ce stade. Je construis un modèle 3D simple dans SketchUp pour obtenir des formes de base. Avant de créer des vignettes, j’écris d’abord plusieurs mots clés pour me donner une idée claire des caractéristiques de conception, ainsi que des choix de matériaux. Dans la section A, je veux que l’atelier du forgeron soit simple et ait des caractéristiques de base. Pour la section B, j’ajoute plus de fonctions : magasin (vente de marchandises et d’armes) + atelier, ajout d’un espace extérieur de commerce.

 

Cliquez ici pour agrandir l’image

 

Définition des formes finales

Après avoir créé les vignettes, je suis passé à la conception finale en traçant les formes de base dans SketchUp en important des mannequins de taille humaine pour bien me mettre à l’échelle. Il est nécessaire de s’assurer que tous les objets avec lesquels nous interagissons quotidiennement soient de taille raisonnable.

 

 

Configuration des lignes de perspective

Une fois le modèle 3D terminé, je configure la perspective à deux points pour la prochaine étape pour m’assurer que tous les détails que je dessinerai plus tard seront en perspective précise. Je trace la ligne d’horizon un peu plus basse que d’habitude afin que la partie supérieure du bâtiment soit visible. Ensuite, je place les points de fuite (VP1 & VP2) sur la ligne d’horizon à l’aide d’un petit point. Notez que les deux points de fuite sont en dehors de la toile. Enfin, je prolonge les lignes à partir de chaque point de fuite. Une fois les réglages des lignes de perspective terminés, il est temps de m’attaquer aux détails.

 

 

Note :
Un outil de règle de perspective dédié à la création de concept art et de bandes dessinées est à votre disposition dans CLIP STUDIO PAINT. Vous pouvez configurer cette règle de sorte que vos lignes s’alignent automatiquement sur la perspective.

Pour placer une règle de perspective, utilisez simplement le menu Calque > Règle/Cadre > Créer la règle de perspective.

 

 

Ébauche

Je décide de développer davantage le design de la vignette B2. Mon idée est de créer une forge située dans une région aride et d’esquisser la disposition de différents éléments pour illustrer comment les personnages interagissent et vivent dans cet environnement. J’ajoute également des petits détails à côté de la forge pour compléter l’illustration et faciliter la compréhension de l’espace de travail des forgerons.

 

 

Finition du dessin au trait

Après avoir esquissé l’ébauche, je finalise les traits tout en faisant attention à la structure de l’architecture et aux petits objets.

 

 

Principes de la conception

Les principes de conception concernent le contraste et la théorie du Grand, du Moyen et du Petit.

 

1. Zones détaillées vs Zones vides

J’essaie d’équilibrer les zones détaillées et les zones vides afin que le regard du spectateur ne se perde pas dans les détails.

 

 

2. Superposition / Éviter les tangentes

Je fais attention à ce que les bords ne se chevauchent pas et indique clairement quelles formes sont en avant ou en arrière-plan.

 

 

3. Répétition

Les chiffres impairs créent un effet visuel intéressant et ajoutent de la diversité dans l’illustration, tandis que les chiffres pairs donnent de la symétrie à l’œuvre.

 

 

Étude de matériaux

Lorsque je voyage, je prends des photos qui me serviront de référence. J’étudie l’apparence des matériaux ainsi que leurs différences pour m’aider à visualiser la texture de ces derniers. Chaque matériau possède une surface unique qui capture la lumière de manière différente. Plus je comprends la composition d’un matériau, plus il m’est facile de le recréer lors du processus de rendu.

 

 

Coloration de l’ébauche

Je crée des croquis en couleur avant de passer au rendu. Je trouve l’option A un peu terne, car les valeurs des couleurs sont identiques. En ce qui concerne l’option C, je ne suis pas satisfaite du résultat dans la mesure où le violet me semble trop saturé. Par conséquent, parmi ces trois options, je choisis l’option B car la couleur bleue me semble la plus harmonieuse.

 

Cliquez ici pour agrandir l’image

 

Couleurs de base

Après avoir choisi les couleurs de base, je nettoie les calques, sépare chaque objet en un calque différent et renomme chacun d’eux. En faisant cela, le rendu sera plus facile à travailler ultérieurement. Une fois l’organisation de calques terminée, je suis prête à effacer le dessin au trait.

 

 

Placer des ombres et la luminosité

À ce stade, j’utilise l’outil pipette pour choisir les couleurs dans la palette de couleurs, plutôt que d’utiliser les modes de fusion pour créer des ombres et des lumières. La raison est qu’il est parfois difficile de contrôler les couleurs avec les modes de fusion, car le résultat final peut paraître sale. Je crée généralement 4 rectangles de couleurs à haute et faible valeur.

 

Lorsque je veux ajouter de la couleur, j’ajoute du bleu à une nuance de teinte et je m’assure que les nouvelles coordonnées de couleur correspondent à la précédente. Consultez le « Guide de valeurs des couleurs » si vous ne savez pas quelles couleurs choisir pour votre palette de couleurs.

 

 

Ajouter des textures

Ensuite, j’ajoute des textures en utilisant un mélange de « photobashing » (une combinaison de peinture et de photos) et de pinceaux de texture. Avant de travailler sur de petits détails, il est important de prendre du recul et de regarder le dessin dans son ensemble afin de pouvoir corriger subtilement les couleurs à l’aide des modes de fusion.

 

 

Finaliser les détails

La dernière étape consiste à finaliser les détails et à ajouter d’autres éléments dans l’environnement, en veillant à ce que la valeur des couleurs de tous les objets corresponde à l’ensemble du dessin. Et voilà, c’est terminé !

 

 

Samantha I Kio Kung est une concept artist d’environnement ayant de l’expérience dans les industries du jeu vidéo et du cinéma, ainsi que sur des projets indépendants et en interne.
ArtStation : https://www.artstation.com/eqkung
Instagram : https://www.instagram.com/kio.art/
Site Web : https://samanthakung.myportfolio.com